Le copropriétaire de l’I.CO.P. Piero Petrucco, depuis novembre dernier aussi vice-président de la Fédération Européenne de l’Industrie de la Construction (FIEC) aux pouvoirs de compétitivité et de durabilité, illustre les différentes manières dont le monde de la construction peut adopter une approche durable; convaincu que le Green Deal souhaité par la président de la Commission Européenne peut aider non seulement l’environnement mais aussi la croissance du secteur du bâtiment. Un premier aspect est celui de la requalification énergétique, qui peut conduire à de grands résultats dans la réduction des émissions de CO2. Un deuxième aspect est plutôt lié à la manière dont on construit et aux machines qui sont utilisées: pour être compétitif et attirer des investisseurs internationaux vers le financement de grands travaux de construction, il est nécessaire d’avoir une approche durable. Un dernier aspect concerne la réutilisation et le recyclage des matériaux de construction. Le grand problème de la consommation des terres doit également être abordé: la réutilisation des zones abandonnées pour de nouvelles constructions doit être encouragée autant que possible, visant à démolir les bâtiments sans valeur historique-architecturale, à récupérer la zone et à les remplacer par des parcs urbains, des bois ou des prairies qui rendent l’espace à la nature avec un impact positif à la fois sur l’environnement et sur la consommation des sols.