Avec le terme passages inférieurs on entend l’ensemble des ouvrages qui permettent la traversée aux niveaux décalés de routes et/ou de chemins de fer.

La construction de passages inférieurs prévoit en général la suspension de la circulation routière ou de la ligne de la voie ferrée pendant au moins une partie des travaux, donnant lieu à une série de coûts indirects d’entité remarquable (suspension du service, déviation de l’itinéraire, etc.).

Au cours des années, des technologies destinées à la réduction des problèmes susmentionnés ont été étudiées et appliquées dans différents Pays sans toutefois aboutir à une solution définitive.

Après quinze ans de recherches et perfectionnements, I.CO.P. a atteint une solution finale à travers un système breveté dénommé «One night solution».

Cette technologie, applicable également aux passages inférieurs routièrs, mais spécialement conçue pour ceux des voies ferroviaires, prévoit la construction d’un passage inférieur en trois phases :
1. Réalisation des appuis latérales et préfabrication de la plate-forme ;
2. Réalisation des cloisons latérales de protection ;
3. Lancement de la plate-forme dans une nuit et secondaire achèvement de la structure sans bloquer la circulation au-dessus .