Dans les cas où il est nécessaire d’effectuer des excavations de large diamètre à utilisation de galéries ou puits, dans les terrains meubles, épaissies ou dans des conglomérats, avec une grande présence d’eaux et dans l’impossibilité de faire un drainage, on peut réaliser une efficace séparation entre la nappe et le terrain à excaver à travers des techniques de congélation.

Des perforations horizontales ou verticales sont réalisées le long du périmètre de la galerie ou du puits et on inèsere à l’intérieur des tuyaux contenant un liquide réfrigérant (en général de CaCl2 ou d’azote) avec des températures de –45°c /–120°c, à fin de geler le sol autour, en formant des colonnes congelées avec des diamètres que peuvent atteindre jusqu’à 2,00 ml.

L’exécution des perforations peut être effectuée avec des sondes normales, mais dans le cas des galéries est préférable d’utiliser des équipements de dimensions majeures dénommées positionneurs.

Avec de telles machines on peut réaliser des trous horizontaux à une hauteur du plan des chenilles jusqu’’à 10,20 ml, avec des avantages considérables en relation à la possibilité d’approfondir les plan de travail avec step de 8-9ml.