De Realtà Industriale #7 – MONDO IMPRESA

I.CO.P. S.p.A. a obtenu la place d’honneur dans le premier appel de l’Agence Italienne pour la Coopération au Développement pour les interventions des organisations lucratives dans le secteur à but non lucratif. Il s’agit d’un projet cofinancé au Soudan du Sud pour un coût total de 400mille euros. I.CO.P. interviendra avec plus de 250mille euros et le reste sera financé par l’Aics.

“La Commission spéciale chargée de l’évaluation des propositions – explique Piero Petrucco, vice-président et directeur général de la société de Basiliano – n’a décerné que sept projets dans toute l’Italie pour la section” idées mûres”, en attribuant à l’initiative présentée par nous avec le title “Social Business for South Sudan: Soutien à l’entreprenariat au Soudan du Sud, de l’urgence humanitaire au développement humain et social” le deuxième score absolu (près de 97 points sur 100)”.

I.CO.P. – après s’être conformé au fil des ans aux normes internationales en matière de droits de l’homme, de responsabilité sociale et de protection de l’environnement (a récemment adhéré au Global Compact des Nations Unies), a pu se proposer parmi les sujets à but lucratif, mais qui promeuvent des actions de coopération pour soutenir les pays les plus pauvres de notre planète, en s’appuyant sur plus d’une décennie d’expérience au Soudan du Sud.

“Nous sommes arrivés au Soudan du Sud en 2006 – dit Petrucco – pour construire un pont en collaboration avec la Protection civile italienne. Par la suite, nous avons ancré notre présence dans le Pays en créant en Italie une association à but non lucratif, l’Association Sudin Onlus, avec laquelle organiser, concevoir, financer, construire et soutenir une école primaire professionnelle à Yrol, devenue un centre de référence pour la vaste communauté locale. Au Soudan du Sud nous avons également ouvert une notre filiale avec laquelle nous avons créé un département de néonatalogie avec trois salles d’opération pour l’Hôpital de Rumbek – UNOPS, des installations scolaires pour le projet “Back to Learning in South Sudan” – UNICEF, des petits travaux pour les communautés locales et nous avons foré environ 50 puits pour l’eau, activités essentielles pour la région”.

“Tous les bénéfices des activités menées par notre filiale au Soudan du Sud sont destinés à soutenir les activités de l’école professionnelle et les activités de la micro-entreprise que nous essayons dans ce contexte d’activer. C’est le modèle qui a déjà été attribué par le Social Award 2017 de Sodalitas. Participer à cet appel à propositions – conclut le vice-président d’I.CO.P. – était donc un moyen de continuer notre engagement et notre rôle parmi les entreprises qui entendent promouvoir vigoureusement une économie mondiale durable, respectueuse des droits de l’homme et du travail, de la protection de l’environnement et de la lutte contre la corruption”.